contact: massimo.prearo@gmail.com

Les transformations du champ de l’homosexualité en Italie : la formule LGBT

Causes sexuelles UNIL

Colloque international

6-8 juin 2014 / Lausanne

 

Les travaux sur les mobilisations de lutte contre le sida[1] ont permis de mettre au jour l’existence d’un champ du militantisme homosexuel en constante restructuration et recomposition. Dans le contexte d’apparition de l’épidémie, notamment, on constate, en France, une configuration polarisé de ce champ entre d’un côté un pole socio-communautaire et un pôle politique. À l’aube des années 2000 et dans une séquence marquée par l’adoption du PaCS, et donc d’une forte reconnaissance politique, on assiste à une dynamique de structuration inédite dont témoigne notamment la naissance à Paris de l’Inter-associative LGBT et de celle qui deviendra la Fédération des Centres LGBT de France[2].

L’invention de la formule LGBT constitue un opérateur de cette nouvelle phase de structuration fédératrice. C’est l’hypothèse que l’on voudrait ici explorer. En s’appuyant sur une enquête associant recherches d’archives et entretiens avec des militant-e-s, dans le contexte du militantisme homosexuel italien, il s’agira de saisir le moment d’émergence de cette formule en Italie, et de comprendre quelles dynamiques elle a introduites et mises en mouvement, à quelles formes de négociation elle a donné lieu entre les groupes et quelles tensions elle a permis d’apaiser, mais aussi quels nouveaux conflits apparaissent entre les collectifs, les groupes et les associations, dans la définition d’une cause LGBT.

Consulter le programme du colloque « Causes sexuelles. Sexualité et mobilisations collectives » ici >>>


[1] Duyvendak Jan-Willem, Fillieule Olivier, « Gay and Lesbian Activism in France. Between Integration and Community-Oriented Movement », in Adam Barry, Duyvendak Jan-Willem, Krouwel André (eds.) The Global Emergence of Gay and Lesbian Politics. National Imprints of a Worldwide Movement, Temple University Press, Philadelphia,, pp. 184-213, 1999 ; Patrice Pinell (dir.), Une épidémie politique. La lutte contre le sida en France (1981-1996), Paris, PUF, 2002 ; Christophe Broqua, Agir pour ne pas mourir ! Les homosexuels et le sida, Paris, Presses de Sciences Po, 2006.

[2] Massimo Prearo, Le moment politique de l’homosexualité. Mouvements, identités et communautés en France, Lyon, PUL, 2014.

Tags:

Comments are closed.