contact: massimo.prearo@gmail.com

Faire et défaire les mouvements LGBTQI : une sociologie du conflit militant

Conférence / 13 octobre – 18-20 h

« Faire et défaire les mouvements LGBTQI : une sociologie du conflit militant »

Université Lumière Lyon 2
Campus Berges du Rhône
salle CR34 – Entrée libre

Les mouvements LGBTQI définissent, plus qu’un ensemble homogène de discours et de pratiques militants, un espace pluriel traversé par une multitude de points de vue, de groupes, de subjectivités, de projets et d’orientations politiques. Si l’intervention dans l’arène médiatique et l’interaction avec les acteurs politiques et institutionnels imposent souvent des stratégies de présentation d’un mouvement aligné sur des demandes et des revendications unitaires, dans les laboratoires de production des politiques LGBTQI, c’est plutôt par la logique du conflit que le militantisme est pensé et pratiqué. Il s’agit alors de réfléchir au rôle du conflit militant dans la construction des mouvements LGBTQI. À partir de quelques cas d’études, l’hypothèse avancée est que le conflit, loin de représenter une faiblesse ou une entrave, constitue le moteur de la fabrique de ces mouvements.

unvisibles stonewall lyon prearo

Le Moment politique de l’homosexualité de Massimo Prearo
> la collection « Sexualités » aux PUL
> plus de détails à propos de l’événement
Organisé par l’association « Les UNvisibles de Stonewall », en par­tenariat avec la chaire Inégalités et discriminations de l’Université Lumière Lyon 2, le Collectif lesbien lyonnais (C2L) et les Presses universitaires de Lyon.
Médias partenaires : RL2 radio, Le Lumière, MPE Lyon 2, L’Envolée culturelle, Radio Pluriel et Le Journal international.

Tags:

Comments are closed.